Cliquez-ici pour être banni
Bonjour. Connectez-vous
Aller au marque-page

Ajouter une note

Ajouter une note

  • Aucune note
  • Aucun sommaire

Lien permanent


Code d'intégration

Taille du lecteur Démarrer à la page

Inscrivez-vous sur InLibroVeritas pour bénéficier des options de lecture.

 

Je m'inscris maintenant !

Bienvenue sur la page de lecture de votre livre. Vous pouvez faire défiler les pages en :

 

- cliquant sur les flèches ci-dessus.
- faisant défiler la barre d’ascenseur à droite.
- utilisant les flèches gauche et droite de votre clavier

 

Bonne lecture !Nous vous souhaitons une agréable lecture sur InLibroVeritasBonne lecture !

avatarProposé par
akiles

Critiques de grands écrivains: Gorki, Camus, Gogol, etc

couverture du livre Critiques de grands écrivains: Gorki, Camus, Gogol, etcPendant le festival gay, durant les concerts de musique, j'ai écrit mes réalisations sur la vie en directe et les livres que je lis sur le moment. Ma philosophie, ce mot utilisé à l’ancienne, en est une de personnelle. Elle place l’être au centre de toute chose. Pour le dire grossièrement, la poule vient avant l’œuf. Ou alors, la vie vient de la vie; l’esprit avant la matière. Que pour s’organiser, celle-ci nécessite une intelligence dynamisée hyper évoluée. Que pour une œuvre authentique, l’auteur le soit également. Que l’instant présent est capital. Il est la vie. Que l’acte soit le reflet de l’intention. Que notre écriture se nourrisse de perceptions immédiates et non livresques principalement; que le savoir découle de l’expérience, la vie, la magie, des coïncidences, de l’amour et des autres. Que cette synergie atteint son zénith quand des affinités différentes se rencontrent et se touchent en produisant un plaisir extatique. Alors, on parle de Dieu et le voilà qui apparaît! Juste pour dire. C’est l’idée générale que j’essaye de communiquer. Je prends cet exemple parce qu’il va de toute façon en être question. Il est extrême et faux à vendre son âme au diable. Il se justifie pour d’autres raisons. C’est ainsi que je pense, ce que j’appelle « ma philosophie ».

Voir plus
0 0 611

Auteur : Ahmed Maroud

Commentaires0 Commentaires

Connectez-vous pour laisser votre commentaire