Cliquez-ici pour être banni
Bonjour. Connectez-vous
Aller au marque-page

Ajouter une note

Ajouter une note

  • Aucune note
  • Aucun sommaire

Lien permanent


Code d'intégration

Taille du lecteur Démarrer à la page

Inscrivez-vous sur InLibroVeritas pour bénéficier des options de lecture.

 

Je m'inscris maintenant !

Bienvenue sur la page de lecture de votre livre. Vous pouvez faire défiler les pages en :

 

- cliquant sur les flèches ci-dessus.
- faisant défiler la barre d’ascenseur à droite.
- utilisant les flèches gauche et droite de votre clavier

 

Bonne lecture !Nous vous souhaitons une agréable lecture sur InLibroVeritasBonne lecture !

avatarProposé par
Aewan

Idonea Nec Idoneus

couverture du livre Idonea Nec IdoneusSéducteur de confession, le succès confortant dans l’assurance, il est aisé de se prendre pour un artiste et de considérer le délicat art de plaire comme l’apogée de la finesse. Manipulations et jeux sont des puissants outils pour parvenir à ses fins et leur usage est presque banalisé dans le domaine de la séduction, mais manipuler
de tels outils n’est pas sans risque.
Qu’arrive-t-il lorsqu’un tel être rencontre une créature qui le surpasse et l’entraîne dans les dangereuses contrées du jeu ? Du statut auto-arrogé de maître, la
chute peut être vertigineuse et la descente aux enfers bien dangereuse.
Le fait de croire que l’on maîtrise les moindres ficelles d’un art protège-t-il de se retrouver à la place du pantin ? Seul un fil ténu sépare le marionnettiste de sa marionnette, la faible résistance qu’exerce cette dernière sur ce lien n’influence-t-elle pas le meneur ? A moins que celui-ci ne se prenne lui-même à son propre jeu…
"C’est le Diable qui tient les fils qui nous remuent" déclarait Charles Baudelaire au lecteur dans Les Fleurs du Mal. A vouloir trop tirer les ficelles, il devient parfois difficile de savoir lequel des protagonistes est le vrai manipulateur.

Voir plus
0 0 160

Auteur : Aewan Aderash

Les Affamés Les justiciers de l'amour

Commentaires0 Commentaires

Connectez-vous pour laisser votre commentaire