Cliquez-ici pour être banni
Bonjour. Connectez-vous
Aller au marque-page

Ajouter une note

Ajouter une note

  • Aucune note
  • Aucun sommaire

Lien permanent


Code d'intégration

Taille du lecteur Démarrer à la page

Inscrivez-vous sur InLibroVeritas pour bénéficier des options de lecture.

 

Je m'inscris maintenant !

Bienvenue sur la page de lecture de votre livre. Vous pouvez faire défiler les pages en :

 

- cliquant sur les flèches ci-dessus.
- faisant défiler la barre d’ascenseur à droite.
- utilisant les flèches gauche et droite de votre clavier

 

Bonne lecture !Nous vous souhaitons une agréable lecture sur InLibroVeritasBonne lecture !

avatarProposé par
Alex Rowling

Dieu Une vérité Oubliée, pure ou inenvisageable

couverture du livre Dieu Une vérité Oubliée, pure ou inenvisageableCertaines personnes disent, "Je ne crois pas qu'il y ait un Dieu. Et même, s'il y en avait un, qu'est-ce que cela changerait?"
Aujourd'hui, je pense vous dire et être en mesure de vous répondre car ils y a cinq bonnes raisons et diverses autres pour lesquelles je pense que Dieu existe vraiment, et trois raisons pour lesquelles je pense que cela change quelque chose.
D'abord, commençons par les trois raisons pour lesquelles je pense que cela change beaucoup de choses qu'il y ait un Dieu ou qu'il n'y en ait pas. Loin d'être sans importance, cette question est la plus cruciale que l'homme puisse se poser. Ceux qui haussent les épaules et qui disent, "Quelle différence cela fait-il qu'il y ait un Dieu ou qu'il n'y en ait pas?" montrent qu'ils n'ont pas beaucoup réfléchi à cette question. Même des athées comme Sartre et Camus qui ont beaucoup réfléchi à ce problème, admettent que l'existence de Dieu fait pour l'homme une différence souvent tragique. Laissez-moi-vous faire comprendre trois raisons essentielles pour lesquelles l'existence de Dieu change quelque chose

Voir plus
1 0 1 021

Auteur : Alex Rowling

c est moi ma creation

Tout savoir sur votre paiement via PayPal, CB acceptée

Tout savoir sur le paiement garanti 100 % à l'auteur

Commentaires1 Commentaires

Connectez-vous pour laisser votre commentaire