Cliquez-ici pour être banni
Bonjour. Connectez-vous
Aller au marque-page

Ajouter une note

Ajouter une note

  • Aucune note
  • Aucun sommaire

Lien permanent


Code d'intégration

Taille du lecteur Démarrer à la page

Inscrivez-vous sur InLibroVeritas pour bénéficier des options de lecture.

 

Je m'inscris maintenant !

Bienvenue sur la page de lecture de votre livre. Vous pouvez faire défiler les pages en :

 

- cliquant sur les flèches ci-dessus.
- faisant défiler la barre d’ascenseur à droite.
- utilisant les flèches gauche et droite de votre clavier

 

Bonne lecture !Nous vous souhaitons une agréable lecture sur InLibroVeritasBonne lecture !

avatarProposé par
petoman

Troquée contre un pain de sucre

couverture du livre Troquée contre un pain de sucreQui n’est jamais allé au souk ? Cet endroit familier que l’on prend plaisir à sillonner, tant il regorge d’objets aux mille et une formes et couleurs, diffuse d’odeurs et grouillent d’animations en tous genres.
Dans les lignes qui suivent et pendant quelques temps, N. ACHARKI nous promène à travers les dédales non pas du souk lui-même, mais ceux d’un récit décliné comme une pièce théâtrale en plusieurs actes, contés par un vieillard. Il nous balade dans les plaines et montagnes rifaines, et revisite au passage l’œuvre poétique de W. Mimoun, en filigrane.
Naturellement, l’on savoure aussi ces moments d’interaction entre le conteur et son auditoire. Ce faisant, on rejoint la vie du souk qui sonne comme un retour à la réalité présente contrastant avec le passé lointain du récit…
Puis on se laisse assoiffer de curiosité par le vieil homme, à l’instar des passants du souk s’arrêtant pour l’écouter et bientôt l’assaillir de questions.
Que retenir de ce périple à Sélouane ? Le vieillard dans la narration tragique de ses souvenirs dont on se demande tout le long s’ils sont réels ou imaginés ? La jeune fille des collines qu’il évoque, aussi captivante par sa beauté que captive de sa condition ? La Source Perdue dont il parle, désaltérante comme mystérieuse ? Les clients et promeneurs de toutes générations, aux paroles et attitudes tantôt réprobatrices tantôt affectées ?
A chacun de se retrouver dans le brouhaha de ce souk…un moment de détente à savourer avec délice.

Clandestina34

Voir plus
0 0 806

Auteur : Najim ACHARKI

Commentaires9 Commentaires

Connectez-vous pour laisser votre commentaire