Cliquez-ici pour être banni
Bonjour. Connectez-vous
Aller au marque-page

Ajouter une note

Ajouter une note

  • Aucune note
  • Aucun sommaire

Lien permanent


Code d'intégration

Taille du lecteur Démarrer à la page

Inscrivez-vous sur InLibroVeritas pour bénéficier des options de lecture.

 

Je m'inscris maintenant !

Bienvenue sur la page de lecture de votre livre. Vous pouvez faire défiler les pages en :

 

- cliquant sur les flèches ci-dessus.
- faisant défiler la barre d’ascenseur à droite.
- utilisant les flèches gauche et droite de votre clavier

 

Bonne lecture !Nous vous souhaitons une agréable lecture sur InLibroVeritasBonne lecture !

avatarProposé par
jjeanbard

RIEN et autres pièces

couverture du livre RIEN et autres pièces« Le quartier » Marie, ancienne militante d’Action Directe, qui vit depuis plus de trente ans dans la clandestinité, vient d’emménager dans un nouveau quartier. Frank, ancien journaliste d’investigation, a perdu son travail suite à ses recherches sur le terrorisme d’état (SAC, etc…) et vit de menus chantiers dans les appartements de ce même quartier. Leur rencontre, qui pourrait être banale, celle d’un ouvrier et de son employeur, va dévoiler une machination politique dont ils sont tous les deux les victimes. Ni  l’un ni l’autre ne sont là par hasard. Frank l’a compris depuis longtemps. Marie, elle, va le découvrir au cours de cette soirée dramatique. A l’issue d’une confrontation où la tension est poussée à son paroxysme, le dénouement, inattendu,  va leur apporter enfin une certaine paix.

« Rien » Deux personnage, Max et Max, en devenir, coincés dans la tête de l’auteur. Texte absurde où l’humour règne en maître.

« Conflit(s) d’intérêts » P. Mercot, une cinquantaine d’années, député conservateur ultra libéral en pleine ascension doit s’expliquer... Mais devant qui et pourquoi ? Qu’a-t-il à se reprocher ? Rien, du moins le pense-t-il. Pourtant dans ce huit clos chacun devra convaincre l’autre. L’un pour avoir des réponses, l’autre pour sauver sa peau. Un suspens politique où Mercot devra se dévoiler, démonter les mécaniques infernales d’un système dont il est un des rouages majeurs. Le cynisme réaliste de l’un tiendra-t-il longtemps face au harcèlement pugnace de l’autre.

« Colombine » Une poule, Colombine, affublée de son manipulateur, son « grand » comme elle l’appelle, débarque chez vous. Une fois sa valise ouverte, elle commence à caqueter. Aussi marionnette soit-elle, elle a le bec bien pendu. Elle est parfois grossière, mais c’’est parce qu’elle s’emporte… Aujourd’hui, elle doit trouver l’humain volontaire pour s’occuper de sa descendance, ne pouvant le faire elle-même pour cause de mutation prochaine ! Serez-vous la prochaine famille d’accueil ?

« Mines d’enterrement ! » Un homme se fait le porte-parole d’une communauté riche de luttes sociales exemplaires et de valeurs humaines fortes. Il nous raconte son histoire, qui dans le fond, nous renvoie peut-être à nos propres questionnements sur nous-mêmes, sur notre rapport au travail et à l’héritage familial.

« (…) » Et si un personnage livré à lui-même prenait les choses en main et exigeait qu’on lui rende des comptes… Texte à tendance schizophrène

« Tribulations » Trois bulles, trois relations…Trois rythmes, trois pulsations… trois niveaux de lecture finement agencés. Témoignage tragi-comiques de trois traumatismes, trois solitudes : Une jeune fille qui ne peut vivre sans la boîte en carton dans laquelle elle fût abandonnée. Deux garçons, dont l’un s’invente une vie par procuration en collectionnant ses désirs dans des magazines, et l’autre, dévoré par une pilosité exacerbée ne pourrait se  séparer de son rasoir trois lames…

 


Voir plus
0 0 569

Auteur : Jean Bard

C'est en 1970, qu'avec mes parents je quitte la ville de Lyon pour aller m'installer à la montagne. Tignes, la plus haute station de ski d'Europe (à l'époque !), 2100m d'altitude. Inévitablement je deviens un sportif. A ski, je gagne quelques descentes, en vélo, ne gagne...

Tout savoir sur votre paiement via PayPal, CB acceptée

Tout savoir sur le paiement garanti 100 % à l'auteur

Commentaires0 Commentaires

Connectez-vous pour laisser votre commentaire