Cliquez-ici pour être banni
Bonjour. Connectez-vous
Aller au marque-page

Ajouter une note

Ajouter une note

  • Aucune note
  • Aucun sommaire

Lien permanent


Code d'intégration

Taille du lecteur Démarrer à la page

Inscrivez-vous sur InLibroVeritas pour bénéficier des options de lecture.

 

Je m'inscris maintenant !

Bienvenue sur la page de lecture de votre livre. Vous pouvez faire défiler les pages en :

 

- cliquant sur les flèches ci-dessus.
- faisant défiler la barre d’ascenseur à droite.
- utilisant les flèches gauche et droite de votre clavier

 

Bonne lecture !Nous vous souhaitons une agréable lecture sur InLibroVeritasBonne lecture !

avatarProposé par
erdrek

Cothurnes nocturnes

couverture du livre Cothurnes nocturnesNathan Erdrek, dans une recherche permanente du beau,

nous fait vivre des instants forts émouvants, surprenants,

fascinants, des instants de poésie précieux, qui sont d'une

grande profondeur, très riches en émotions et qui incitent

à méditer sur le thème traité et à la réflexion sur la vie, ses

mystères et ses secrets !

Au travers de ces 150 sonnets, il nous montre ses

cothurnes, celles de ses pérégrinations, de ses quêtes... ses

brodequins ne sont pas ceux de « l'homme aux semelles de

vent, » non elles sont beaucoup plus lourdes et bien

ancrées dans l'époque contemporaine. Malgré les règles

qu'imposent la prosodie, jamais on ne sent de poussiéreux

ennui, bien au contraire ses textes sont non seulement

d'une grande modernité, mais aussi d'une grande

originalité !

Il nous invite également au voyage à travers différentes

contrées, de page en page on navigue vers un ailleurs d'un

vécu inoubliable, Au point que l'on ne sait plus s'il nous

embarque dans une galère ou en croisière.

Chaque titre est d'une attirance captivante ! Chaque page

est une belle découverte ! Chaque lecture est une sensation

nouvelle !

Noëlle.B


Voir plus
0 0 133

Auteur : Erdrek

Tout savoir sur votre paiement via PayPal, CB acceptée

Tout savoir sur le paiement garanti 100 % à l'auteur

Commentaires0 Commentaires

Connectez-vous pour laisser votre commentaire