Cliquez-ici pour être banni
Bonjour. Connectez-vous
Aller au marque-page

Ajouter une note

Ajouter une note

  • Aucune note
  • Aucun sommaire

Lien permanent


Code d'intégration

Taille du lecteur Démarrer à la page

Inscrivez-vous sur InLibroVeritas pour bénéficier des options de lecture.

 

Je m'inscris maintenant !

Bienvenue sur la page de lecture de votre livre. Vous pouvez faire défiler les pages en :

 

- cliquant sur les flèches ci-dessus.
- faisant défiler la barre d’ascenseur à droite.
- utilisant les flèches gauche et droite de votre clavier

 

Bonne lecture !Nous vous souhaitons une agréable lecture sur InLibroVeritasBonne lecture !

avatarProposé par
argll

Employez les richesses...

couverture du livre Employez les richesses...Comme j'étais célibataire, j'emmerdais personne. Mentalement j'étais marginal. Dans notre société ça passe très bien. Les minorités sont respectées. Je te dis, je me suis rabougri sur moi-même peu à peu. Une petite vie racornie. Je suis devenu mystico-marginalo-mental.



Et puis,... un soir... peut-être un an après la catastrophe nautique, alors que j'essayais, tout seul, de boire tout de même un coup de rouge, j'ai pensé à ce pauvre Momo, en me mettant à sa place du temps où il était encore tout content d'être sur la Terre.

Ça m'est tombé dessus, comme ça. Simple comme bonjour. Je me suis retrouvé dans son logement, rue Rébeval, Paris, 19e.



Attention ! quand je dis que je me suis retrouvé dans son logement, je m'y suis retrouvé physiquement, à sa table, dans sa cuisine, assis. Je touchais un verre, un journal, un bout de pain rassis. Je les sentais ! Drôle de sensation, Gaston ! Comme des ondulations, dorées, roses, mauves autour de moi. J'ai cru que je dormais et que j'allais me réveiller. J'ai marché, pour voir. J'avançais. J'ai entendu le bruit de mes pas sur le parquet. J'entendais des voisins qui engueulaient quelqu'un. La vraie vie, vivante. J'ai bu un verre d'eau au robinet, elle sentait bien l'eau de Javel. Pas de problème j'étais bien chez Momo, 19e. Il y avait des gens dans le logement, ils étaient couchés dans la chambre à côté, porte ouverte, ils dormaient, ils ronflaient. Des nouveaux locataires sûrement, à la place de l'ami Maurice.



J'étais enfermé chez mon pote. « Qu'est-ce que tu fous là, Bernard ? Retourne chez toi. » Et illico je me suis retrouvé chez moi, rue des Couronnes ! J'y habitais encore à l'époque.



Drôle d'impression, fiston.


Voir plus
1 0 72

Auteur : Bernard Bourache

Bernard Bourache est le pseudo d'Yvon ROBERT (Novy Trebor dans "Employez les richesses").  Naissance le 31 12 1932 à Toucy (89) Décès le 17 11 2013 à Jujols (66)   Autres livres sur Calaméo : 1) Lain et les autres 2) La véritable histoire de Jujols de 1974 à 1986

Tout savoir sur votre paiement via PayPal, CB acceptée

Tout savoir sur le paiement garanti 100 % à l'auteur

Commentaires0 Commentaires

Connectez-vous pour laisser votre commentaire