Cliquez-ici pour être banni
Bonjour. Connectez-vous
Aller au marque-page

Ajouter une note

Ajouter une note

  • Aucune note
  • Aucun sommaire

Lien permanent


Code d'intégration

Taille du lecteur Démarrer à la page

Inscrivez-vous sur InLibroVeritas pour bénéficier des options de lecture.

 

Je m'inscris maintenant !

Bienvenue sur la page de lecture de votre livre. Vous pouvez faire défiler les pages en :

 

- cliquant sur les flèches ci-dessus.
- faisant défiler la barre d’ascenseur à droite.
- utilisant les flèches gauche et droite de votre clavier

 

Bonne lecture !Nous vous souhaitons une agréable lecture sur InLibroVeritasBonne lecture !

avatarProposé par
baubert

Jésus balsamique et le philosophe

couverture du livre Jésus balsamique et le philosopheL’originalité de mon livre tient au fait qu’il est strictement dépendant   des travaux les plus récents de l’exégèse historico-critique. J’ai pu   ainsi composer ce que je nomme l’Evangile balsamique : corpus ordonné des péricopes (récits et logia) évangéliques, du baptême de Jésus par Jean jusqu’à la crucifixion et la mise au tombeau, qui peuvent être considérés comme authentiques, c’est-à-dire comme ayant eu Jésus de Nazareth comme auteur ou acteur principal.

Les cent premières pages de mon livre sont consacrées à la réflexion méthodologique relative à Peut-on atteindre Jésus ?, puis à l’édition de l’Evangile balsamique. Avec ce texte, je dispose du support  dont le commentaire, en 18 chapitres et 150 pages,  fait apparaître progressivement ce qu’a été le Message de Jésus de Nazareth.La proclamation jésuanique (p.249) synthétise ce message.

Et enfin dans Aimons et créons dans la Justice (p.255) je m’efforce de répondre à la question qui est à l’origine de ma recherche, «  L’homme a-t-il encore besoin de Jésus ? » en portant un jugement de valeur sur son message, au nom de  ma propre philosophie.


Voir plus
0 0 1 088

Auteur : Bernard AUBERT

Tout savoir sur votre paiement via PayPal, CB acceptée

Tout savoir sur le paiement garanti 100 % à l'auteur

Commentaires0 Commentaires

Connectez-vous pour laisser votre commentaire