Cliquez-ici pour être banni
Bonjour. Connectez-vous
Aller au marque-page

Ajouter une note

Ajouter une note

  • Aucune note
  • Aucun sommaire

Lien permanent


Code d'intégration

Taille du lecteur Démarrer à la page

Inscrivez-vous sur InLibroVeritas pour bénéficier des options de lecture.

 

Je m'inscris maintenant !

Bienvenue sur la page de lecture de votre livre. Vous pouvez faire défiler les pages en :

 

- cliquant sur les flèches ci-dessus.
- faisant défiler la barre d’ascenseur à droite.
- utilisant les flèches gauche et droite de votre clavier

 

Bonne lecture !Nous vous souhaitons une agréable lecture sur InLibroVeritasBonne lecture !

avatarProposé par
mbourgeais

PASSE, PRESENT, AVENIR. Eléments d'histoire de la...

couverture du livre PASSE, PRESENT, AVENIR. Eléments d'histoire de la Gestalt-thérapieMon intention première était de parcourir les évolutions de deux associations de gestalt-thérapie, elle a progressé vers la nécessité d’explorer l’histoire de cette méthode psychothérapique et de la situer dans ses contextes. La méthode gestalt-thérapique a-t-elle des liens avec le gestaltisme, devient la question centrale dont la réponse reste encore et toujours à approfondir. 'La culture et la tradition ambiantes, fidèles à l'a priori naturel kantien, nous ferait dire que l'oiseau de pierre est façonné par les vents. Mais ce rocher ne fait-il pas obstacle aux vents ? Les vents, rencontrant ce bloc de granit, sont façonnés par la pierre, ils s'y heurtent ou le frôlent suivant leur force, passent d'un côté, de l'autre. La pierre, les vents et la mer à marée haute se construisent cette Gestalt que, la découvrant, mon regard ravi fabrique en forme physique d'oiseau. Les vents, le rocher, la mer, mon regard, s'agencent, s'organisent, se constituent en Forme. Pour un autre regard, ce rocher se révèlerait peut-être en forme de lion, constituant une autre Forme.'


Voir plus
0 0 1 527

Tout savoir sur votre paiement via PayPal, CB acceptée

Tout savoir sur le paiement garanti 100 % à l'auteur

Commentaires0 Commentaires

Connectez-vous pour laisser votre commentaire