Cliquez-ici pour être banni
Bonjour. Connectez-vous
Aller au marque-page

Ajouter une note

Ajouter une note

  • Aucune note
  • Aucun sommaire

Lien permanent


Code d'intégration

Taille du lecteur Démarrer à la page

Inscrivez-vous sur InLibroVeritas pour bénéficier des options de lecture.

 

Je m'inscris maintenant !

Bienvenue sur la page de lecture de votre livre. Vous pouvez faire défiler les pages en :

 

- cliquant sur les flèches ci-dessus.
- faisant défiler la barre d’ascenseur à droite.
- utilisant les flèches gauche et droite de votre clavier

 

Bonne lecture !Nous vous souhaitons une agréable lecture sur InLibroVeritasBonne lecture !

avatarProposé par
laurentgallepe

GRAND LARGE

couverture du livre GRAND LARGE 
 
                        Avition, histoire, plaisir des livres : Laurent Gallepe nous emmène au « Grand Large »   
dimanche 27.06.2010 La Voix du Nord
 Surveillant d'externat au lycée professionnel de Louvroil, Laurent Gallepe publie son premier roman « Grand Large » : une invitation au rêve dont les bénéfices sont reversés à l'association Hematoval. 
Sans détour, sans pudeur, Laurent Gallepe l'écrit et le dit : sa passion de la lecture et de l'écriture est née d'une crise : « J'ai passé le fameux cap de la quarantaine tel un marin qui a parcouru le monde dans tous les sens et qui conserve du franchissement des 40es Parallèles un souvenir tumultueux et inaltérable. » Pour passer ses « 40es rugissants », il se plonge dans la lecture : « Ça a été pour moi une grande rencontre, comme un déclic. Une façon aussi de se découvrir », nous explique-t-il. Au point que Laurent Galleppe devienne totalement passionné : « En ce moment c'est Mm e Deruyver, professeur de lettres qui alimente ma boulimie. » Pour l'heure, un roman de Daniel Pennac l'accompagne. « J'ai des goûts très éclectiques en littérature comme en musique. » Pour l'écriture cette fois, le déclic est venu d'un voyage en avion, une autre passion de Laurent Gallepe. « Mes deux fils m'ont toujours demandé de raconter mon premier vol. Mais je n'ai eu le déclic que dans cet avion, de retour de Corse. Pour la première fois, je me suis laissé aller.
  
J'étais ouvert à tout autour de moi, attentif à mon univers. » Et les mots sont venus comme naturellement pour raconter « Carnet de vol », la première histoire de Grand Large. Le livre réunit en fait sept histoires autobiographiques. Mais dont certaines dérivent vite vers le rêve. Ainsi au fil des pages, Laurent Gallepe rencontre le Petit Prince dans le désert et Napoléon Bonaparte au cours d'« Un après-midi aux Invalides ». Rien que ça.   
Alors si les bouquins sont « en quelque sorte (ses) béquilles », Laurent Gallepe voit également dans les livres « à chaque fois une belle rencontre ». En tout cas, ils les suscitent. Il est surveillant d'externat au lycée professionnel Legrand à Louvroil et « les élèves aussi sont une source d'émulation. (...) Dans l'établissement, on se voit tous les jours et pourtant on ne se connaît pas. J'ai mis un panneau d'affichage pour faire la promo du livre (c'est d'ailleurs plus difficile à faire qu'écrire !).
   
Alors les élèves m'en parlent. Ça ouvre la discussion. On redécouvre les élèves sous un autre angle... » Certains des textes du livre s'adressent d'ailleurs à eux : à ces élèves amoureux dans la cour de récré et aux retardataires. Avec le temps, Laurent Gallepe se dit qu'il aurait dû titrer son livre Rencontres pour toutes celles qu'il lui a offertes. Avant même qu'il soit édité d'ailleurs. L'équipe pédagogique, par exemple, a mis quelques euros à l'appel de dons sur internet pour permettre la publication. L'association Culturel et loisirs du lycée, également.
   
Et puis il y a « un être exceptionnel » dans l'histoire de Grand Large. Laurent Gallepe rend un hommage poignant, en vers, à Isa Louis, professeur de lettres. « Elle a été ma première lectrice, c'est celle qui m'a apporté les corrections, m'a mis le pied à l'étrier. Elle m'a lu le brouillon de Carnet de vol et m'a dit : 'c'est intéressant !' » C'était avant que la maladie l'emporte, « le premier jour de printemps ».
   
Son second livre est en cours de réalisation. Les carnets de notes qui ne quittent jamais l'auteur, sont déjà bien griffonnés. « Je prends des notes par peur d'oublier. Le stylo c'est pour donner des directions mais je tape sur mon ordinateur, avec les deux index comme un fonctionnaire de police ! » Cap Juby, c'est son titre, tournera autour de l'aviation, « une grande source d'inspiration même si cela fait 17 ans que je n'ai pas touché un manche ». Depuis deux mois, il a repris le chemin de la Salmagne et de l'association des Ailes anciennes. « C'est tout un terreau d'histoire. Il n'y a pas de talent à avoir en écriture, il suffit juste d'observer.
   
 » Sans obligation, Laurent Gallepe écrit « tôt le matin » quand il ne lit pas : « J'ai besoin des deux, c'est comme mes deux jambes. Toujours en alternance sur l'une puis l'autre... en essayant de garder l'équilibre. » • M. C. H.
   
   
 

Voir plus
0 0 331

Auteur : Laurent GALLEPE

Tout savoir sur votre paiement via PayPal, CB acceptée

Tout savoir sur le paiement garanti 100 % à l'auteur

Commentaires0 Commentaires

Connectez-vous pour laisser votre commentaire