Cliquez-ici pour être banni
Bonjour. Connectez-vous
Aller au marque-page

Ajouter une note

Ajouter une note

  • Aucune note
  • Aucun sommaire

Lien permanent


Code d'intégration

Taille du lecteur Démarrer à la page

Inscrivez-vous sur InLibroVeritas pour bénéficier des options de lecture.

 

Je m'inscris maintenant !

Bienvenue sur la page de lecture de votre livre. Vous pouvez faire défiler les pages en :

 

- cliquant sur les flèches ci-dessus.
- faisant défiler la barre d’ascenseur à droite.
- utilisant les flèches gauche et droite de votre clavier

 

Bonne lecture !Nous vous souhaitons une agréable lecture sur InLibroVeritasBonne lecture !

avatarProposé par
jlamanon

Dom Juan

couverture du livre Dom Juan« Cette nuit » est l'histoire d'un jeune homme qui lance à une hôtesse du quai de la Fosse à Nantes, « merci » ! « Et pourquoi ?» dit-elle. «Parce que vous êtes jolie. »
« Dom Juan » éternel et surtout irrésistible. Ce morceau sera retenu par l'association dynamusic sur la Cuvée grenobloise 2011 (compilation).
« Tondeur d'œuf » s'est n'importe quel moine cistercien entêté à tondre ce que l'on ne peut pas, et aussi une très belle performance de Gabriel Monnier aux cuivres.
« Mouchette » est un petit livre de Bernanos, et ici un délire des matins difficiles.
« Mon pote le chêne » une jolie chanson de la veine du grand George Brassens.
« Vincennes » était à Villeneuve et Villeneuve était à Vincennes dans les ex-cités radieuses des années 80, mais plus aujourd'hui dans l'intérêt de la minorité.
« Ton ticket frère » est un blues parce qu'il est parfois hors de moyen de boire un green chaud avec un excellent chocolat suisse.

Voir plus
0 0 1 745

Auteur : Jeremy Guy Claude Casseron (Alamanon)

La légende du petit Alamanon par Noëmie Le Goff La légende veut que le petit Alamanon, qui ne portait pas encore ce nom, naquît, si l’on peut dire, par effraction. Alors qu’elle était enceinte de seulement deux mois, sa mère mit au monde un bambin tout à fait entier : deux bras,...

Commentaires0 Commentaires

Connectez-vous pour laisser votre commentaire