Cliquez-ici pour être banni
Bonjour. Connectez-vous
Aller au marque-page

Ajouter une note

Ajouter une note

  • Aucune note
  • Aucun sommaire

Lien permanent


Code d'intégration

Taille du lecteur Démarrer à la page

Inscrivez-vous sur InLibroVeritas pour bénéficier des options de lecture.

 

Je m'inscris maintenant !

Bienvenue sur la page de lecture de votre livre. Vous pouvez faire défiler les pages en :

 

- cliquant sur les flèches ci-dessus.
- faisant défiler la barre d’ascenseur à droite.
- utilisant les flèches gauche et droite de votre clavier

 

Bonne lecture !Nous vous souhaitons une agréable lecture sur InLibroVeritasBonne lecture !

avatarProposé par
bloody4never

Bloody Potter et les relans de la mère

couverture du livre Bloody Potter et les relans de la mèreBloody- Haaaa, ce couché de soleil, cette petite brise sur mon visage… C'est dans ce genre de moment que je ferme les yeux et que je m'emplis de nostalgie. Je me souviens de ma petite enfance, des moments passés, bons ou mauvais, ils font partie de moi et ils contribuent à ce que je suis aujourd'hui : Un homme complet, stable et social.

Je me souviens quand j'étais en internat à l'école, il y'a fort longtemps, qu'est-ce qu'on rigolait…

(l'image se brouille, son de harpe)
~~ dloung dloung douliloung dlouiiing ~~

Il y'a une vingtaine d'années, à l'école Walalapalili Plitou Pliton Hahawoufwouf de Phantom City. École très spéciale puisque la magie y était secrètement enseignée.
Bloody était un jeune garçon de l'école, arborant la robe noire officielle de l'école ainsi que de petites lunettes rondes sur le nez.
Ce jour-là, Bloody et ses amis s'étaient réunis lors de la récréation pour partager un moment agréable.

Bloody(une voix très aigüe, tenant une baguette noire entre ses doigts)- Hey les gars, regardez ce que je sais faire !

Bloody s'approcha la baguette des fesses.

Bloody(fixant la baguette)- Feu Cucus Poildecus

*prout*
*FRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRR*

Amis- Waaaaa ! Quelle flamme !

Voir plus
0 0 131

Auteur : Cyanide

Commentaires0 Commentaires

Connectez-vous pour laisser votre commentaire