Cliquez-ici pour être banni
Bonjour. Connectez-vous
Aller au marque-page

Ajouter une note

Ajouter une note

  • Aucune note
  • Aucun sommaire

Lien permanent


Code d'intégration

Taille du lecteur Démarrer à la page

Inscrivez-vous sur InLibroVeritas pour bénéficier des options de lecture.

 

Je m'inscris maintenant !

Bienvenue sur la page de lecture de votre livre. Vous pouvez faire défiler les pages en :

 

- cliquant sur les flèches ci-dessus.
- faisant défiler la barre d’ascenseur à droite.
- utilisant les flèches gauche et droite de votre clavier

 

Bonne lecture !Nous vous souhaitons une agréable lecture sur InLibroVeritasBonne lecture !

avatarProposé par
faulski

racisme

couverture du livre racismeBon, le racisme c'est quoi ? On entend toujours que les médias tentent beaucoup trop d'invidualiser le genre humain. « encore un noir arrêté en pleine nuit, avec des fausses plaques et un passeport français »
Alors on pense de suite au racisme, hors le racisme, fait état d'un concept originel de races, il existe donc, pour nous tous , un maitre et un esclave. Pourquoi croyez vous que dieu, ou le simple mortuaire destin est offert, l'Afrique aux noirs..
Moi-même, dans mon propos je ne pense être aussi sadique.
Nous-mêmes, français avons eu à une époque besoin, pas réellement de secours mais d'une simple aide. Je vous demande, qui à cet instant n'a pas répondu à l'appel. Les africains, ont trahis le frère pour trente années plus tard, nous inonder de leurs uses et coutumes.
N e croyez vous pas que pour un jamel debouzze , ils nous ont refilé des milliers … ils ont gangréné notre sol, de voyous et surtout, de drogues… Des zombies au teint mate.

La drogue a toujours été un point sensible dans ce genre d'endroit reclus. D'une part cela tient, à une exhibition presque théâtrale d'une croyance occulte envers un type, Allah. Et ce sentiment de persécution, paranoïaque, de la part de ces jeunes qui se droguent. Si dieu, peut être la révélation d'une vie, la drogue quand à elle a abattu le couperet presque autan de fois que la providence sur ces jeunes qui en sont avant tout, les victimes.
Voilà, pour situer le contexte c'est 2 noirs, 2blancs, 2 arabes, et un demi asiatique.
A choisir, je choisirait l'asiatique qui est un plus gaie luron , qui me semble prêt à entreprendre le cour chemin de l'assimilation. La chine à ca de remarquable, du moins le chinois en tant qu'individu et non mouvement de masse, à une noble habitude a verser, dans l'authenticité française, le chinois aime la chanson française, il raffole même de sa cuisine, et va voir les quelques lèvres du moulin rouge, en pensant définitivement que le rouge brule toutes les passions, des plus charmeuses, à la soumission totale. Le chinois est un type formidable, mais quand il aura compris que depuis toujours on se fout de sa gueule, faudra pas trainer dans le coin, en plus de sa remarquable élasticité le chinois se voit doté d'un faible pour la rigidité. Il rit jaune.
La drogue a fait du mal, mais les chinois eux, ont choisi de ne pas accepter les maghrébins, les noirs et les étrangers. Eux, n'ont pas eu ce problème de drogue, alors que le cannabis tuait déjà nos fils et nos filles, voilà que l'occupant, s'est montré plus revendicateur, plus agressif presque exigeant. Le logement comme ca, nous, on en veut plus et puis on veut que la France ouvre les frontières et puis deux kilos de shit pour chaque revendeur français, non imposable.
Et puis là, c'est là, que l'on s'est vite rendu compte que la drogue avait fait bien de plus de drogués que l'on avait voulu le croire. Et puis là , là, c'a été la guerre, personne n'a fait un pas vers l'autre. Le cannabis on ne peut pas, ca nous coutera peut être plus chère, mais le bénéfice en vaut la chandelle, c'est la cc.
Débarque donc la cocaïne, les caïds d'aujourd'hui deviennent ceux de demain .
Et, alors que jusqu'à présent , nous pouvions observer une certaine paix sociale, l'adversaire se montre déterminé, presque incontrôlable et surtout drogué. Les gens du moins ceux qui ont un role a joué prennent les armes et font usage de la force, contre des drogués au teint, mate, des zombies. Chacun, a choisit d'être aigri ou de faire mentir les statistiques.

Voir plus
0 0 124

Auteur : faulski

Commentaires0 Commentaires

Connectez-vous pour laisser votre commentaire