Cliquez-ici pour être banni
Bonjour. Connectez-vous
Aller au marque-page

Ajouter une note

Ajouter une note

  • Aucune note
  • Aucun sommaire

Lien permanent


Code d'intégration

Taille du lecteur Démarrer à la page

Inscrivez-vous sur InLibroVeritas pour bénéficier des options de lecture.

 

Je m'inscris maintenant !

Bienvenue sur la page de lecture de votre livre. Vous pouvez faire défiler les pages en :

 

- cliquant sur les flèches ci-dessus.
- faisant défiler la barre d’ascenseur à droite.
- utilisant les flèches gauche et droite de votre clavier

 

Bonne lecture !Nous vous souhaitons une agréable lecture sur InLibroVeritasBonne lecture !

avatarProposé par
faulski

god save burger and tonton d'america

couverture du livre god save burger and tonton d'americaL'obésité, nom, commun, devenu trop banal, mais vaste, regroupant l'ensemble des gros, de la péninsule ibérique, rempli de choses, nourriture piquante et grasse et les autres se gavant d'autres choses fade et grasse et commune, dont l'éventail de prix, varie autant qu'il le peut, du pas mauvais mais sans réel saveur au pas mauvais du tout, mais bien plus chère. Le diplomate espagnole se trouve régulièrement hors de chez lui, le plus souvent en France afin d'en rire et de bouffer du canard, chose que même pas, un, discounteur arrive à rendre savoureux, c'est exquis non?
C'est à dire que le gros, qui n'est pas obèse, car comme le dit l'adage«tout obèse est gros mais tout gros ne peut être déclaré obèse, tant que ce dernier n'a pas trouver le moyen, de lever son cul, pour aller demander à son médecin traitant si oui ou non, il est obèse». Dans la plupart des cas , le gros fini, pathétiquement par devenir obèse et sa femme, généralement n'en est plus très loin. Chose forte, impossible, un homme peut aimer les grosses ou obèse . La femme, peut elle, encore seulement tolérer le gonflement primaire du suceur de glaçon, au houblon, mais lécher le gras d'un tortionnaire machiste adepte de la cuillère dans le pot de rillettes , ça non; il peut être bien inspiré d'être alcoolique,et bedonnant mais moi je dis non aux obèses qui nous obligent à user de ce mot totalement obscène alors que gros leur va comme un gant.

Voir plus
0 0 202

Auteur : faulski

Commentaires0 Commentaires

Connectez-vous pour laisser votre commentaire