Cliquez-ici pour être banni
Bonjour. Connectez-vous
Aller au marque-page

Ajouter une note

Ajouter une note

  • Aucune note
  • Aucun sommaire

Lien permanent


Code d'intégration

Taille du lecteur Démarrer à la page

Inscrivez-vous sur InLibroVeritas pour bénéficier des options de lecture.

 

Je m'inscris maintenant !

Bienvenue sur la page de lecture de votre livre. Vous pouvez faire défiler les pages en :

 

- cliquant sur les flèches ci-dessus.
- faisant défiler la barre d’ascenseur à droite.
- utilisant les flèches gauche et droite de votre clavier

 

Bonne lecture !Nous vous souhaitons une agréable lecture sur InLibroVeritasBonne lecture !

avatarProposé par
faulski

misogynie, mon dernier amour

couverture du livre misogynie, mon dernier amourDésolation, en me réveillant ce matin, dans des draps inchangés, à la couleur terni et au goût, salé sucré, d'un vagin et de deux ou trois fions s'y frottant, le temps de me souvenir que certaines d'entre elles, peuvent encore m'apporter réconfort. Désolation, en ce dimanche matin, ou tous les commerçants ont pris pour manière de ne pas aller s'engourdir l'esprit avec quelques calculs mathématiques et la monnaie sur un billet de cent. Meme la voix d'une femme n'ose contester, pourtant si haut perchée, des années en arrière pour demander le droit à ne plus chômer. Plus personne. Le jour du seigneur, mon cul.«Buvez ce vin il est mon sang». Désolation, en ce dimanche matin chômé, par toutes ces femmes, pas une ne viendra à ma table, m'y servir mon vin. Plus une goutte de gin, ni de scotch, un dimanche matin. Je repars m'endormir.

Si la femme avait voulu être l'égale de l'homme, elle aurait demandé un sexe. Et l'encéphale droit et l'encéphale gauche.

Voir plus
0 0 167

Auteur : faulski

Commentaires0 Commentaires

Connectez-vous pour laisser votre commentaire