A. Claude Courouve - CES PETITS GRECS ONT UN FAIBLE POUR LES GYMNASES - texte intégral

In Libro Veritas

CES PETITS GRECS ONT UN FAIBLE POUR LES GYMNASES

Par A. Claude Courouve

Cette oeuvre est mise à disposition du public sous un Contrat Creatives Commons (by-nc-nd)

Vous êtes en mode de lecture plein écran. Cliquez sur le lien suivant si vous souhaitez afficher la version classique de cette oeuvre

Table des matières
Que pensez vous de cette oeuvre ?

Valère Maxime - Vulgate

VALÈRE MAXIME (Ier siècle), mémorialiste latin,
Faits et paroles mémorables, BT et traduction française Garnier 1935 :
VI, 1, 1 : Lucrèce [qui se suicida après avoir été violée par un des fils du roi Tarquin, en -509] avait un esprit viril dans un corps de femme [cf Ulrichs, Inclusa] ; 5 ; 6 : corps prostitué à un maître dans l'enfance [pueritia] ; 7 : le tribun C. Scantinius Capitolinus condamné pour avoir sollicité au stupre le fils de l' édile Claudius Marcellus [vers -225 ; cf Plutarque ; cité par P. Guénois] ; 9 : le Sénat a voulu protéger la pudicité des Romains quel que soit leur statut social [cf Quintilien ; cité par Montesquieu] ; 10 : Gaius Cornélius emprisonné pour stupre avec un adolescent libre [vers -280] ; 11 : le tribun Cominius avait proposé le stupre à son aide de camp [vers -300] ; 12 : C. Lusius mis à mort pour avoir proposé le stupre à C. Plotius ; 13 : adultère puni par le stupre exercé par les esclaves du mari.
VIII, 1, AC 8 ; 12 : Calidius avait envie d'un esclave ; C8 : condamné après avoir abattu un boeuf pour un favori [puerulus] dont il était fou ; dans des temps aussi anciens, il serait innocenté.
IX, i, E3 : Xerxès propose une récompense à qui imaginerait un nouveau genre de volupté ; 6 : Curion le fils déshonore par d'infâmes débauches la jeune noblesse de Rome ; 7 : adolescents de qualité livrés la nuit à des juges ; xii, E7 : le poète Pindare serait mort dans les bras d'un puer qui faisait ses délices [cité par Forberg].

VINCENT DE BEAUVAIS (vers 1180/vers 1264), dominicain et précepteur,
Speculum maius :
Speculum doctrinale : édition 1965 :
IV, 162 : Adultère et sodomie : hors du lieu ad hoc : sur soi-même, mollesse ; sur un autre de son propre sexe, mâle sur mâle, femme sur femme, ou sur un autre genre [animaux], s'appelle sodomie ; citation d'Ovide ; aucun animal ne désire son propre sexe.
X, 49 : crime sodomitique : sodomie plus grave que l'inceste ; citation d'Augustin ; destructeurs du genre humain.

VIRGILE (vers -70/-19), érudit et poète national de Rome,
Bucoliques, BT, CUF, LCL, FC, GF :
II : 1 : Formosum pastor Corydon ardebat Alexim, le berger Corydon brûlait pour le bel Alexis [devise de la pédérastie selon Roger Peyrefitte] qui faisait les délices de son maître [cité par Properce] ; 65 : trahit sua quemque voluptas, chacun est entraîné par son plaisir [cité par Rabelais, Shenstone, Voltaire ("la pédérastie enseignée à la jeunesse"), Stendhal, Friedrich Nietzsche, etc. ; églogue entière traduite pour la première fois par Loïs Grandin en 1543].
III [amour de Ménalque pour Amyntas ] ; V ; VII.
Catalepton [d'Horace ?], BT, CUF, LCL :
XIII, 13-14 : ces banquets que tu as partagés avec des mecs, étant puer ; 35-38 : cinède Lucien ; tu n'as rien à part des frères [cf Pétrone] et un Jupiter coléreux.
Énéide, BT, CUF, LCL, FC, GF :
I, 28 : honneurs rendus à Ganymède [cité par Macrobe]; 188 : fidèle Achate [cité par Lafitau ; cf aussi X, 332].
V, 252 : le garçon royal [Ganymède] ; 294-296 : amour de Nisus pour le garçon Euryale.
IX, 18 ; 424-430 : Nisus veut mourir à la place d'Euryale ; 614-620 : Phrygiens traités de Phrygiennes, car leurs tuniques ont des manches [cité par Aulu-Gelle].
X, 185 : Cycnus et son aimé Phaëthon ; 324-327 : Clytius et Cydon [commenté par Servius].
Géorgiques, BT, CUF, LCL, FC :
IV, 521 : Orphée déchiré par les femmes pour les avoir méprisées [cité par Forberg].

VULGATE (390/405), Bible traduite en latin par Jérôme,

Pentateuque (Torah) :
Genèse, I, 28 : multipliez-vous ; II, 24 : l'homme s'attachera à sa femme ; VI, 12 : toute chair avait corrompue sa voie ; 18-19 : autant de mâles que de femelles dans l'Arche [de Noë] ; VII, 2-3 : le mâle avec sa femelle ; 9 : deux par deux, mâle et femelle ; 16 : un mâle et une femelle de toute chair ; XIII, 13 : les Sodomites sont très mauvais et  devant le seigneur [cité par Albert le Grand ; difficile de croire qu’il ne s’agit que d’un rejet de l’étranger …] ; XVIII, 20-21 : la clameur contre Sodome et Gomorrhe est bien grande et leur péché est grave péché ; 21 : descendre et voir s'ils ont agi suivant la clameur ;
XIX, 1 : les deux anges ; 5 : amène-les-nous pour que nous les connaissions [traduction de Chouraqui citée par Payeur : "Fais-les sortir vers nous : pénétrons-les"] ; 8 : j’ai deux filles qui sont encore vierges, je vais vous les amener ; 9 : ils répondirent : « Ote-toi de là ! » ; 11 : hommes frappés de cécité.
Exode, XX, 17 : tu ne convoiteras point la femme de ton prochain, ni son serviteur [servus], ni sa servante [ancilla].
Lévitique, XVIII, 22 : tu ne commettras pas le coït [coitu femineo] avec un mâle car c'est une abomination [traduction de Chouraqui citée par Payeur : ""]; 24-30 : abominations faites par les gens du pays qui furent avant vous ; pratiques abominables qui étaient faites avant vous ; XX, 13 : qui couchent avec un mâle pour le coït ; nefas ; morte moriantur ; 23 : pratiques de la nation que je chasse.
Deutéronome, XXIII, 18-19 : pas de prostitué sacré [mercedem prostibuli ; kadesh en hébreu].


Juges, XIX, 22-24 : le lévite d'Éphraïm ; pour que nous le connaissions ; ce crime [scelus].
I Samuel, XX, 17 : Jonathan avait de l'affection pour [diligeret] David.
II Samuel, I, 28 : David et Jonathan ; aimable au dessus de l'amour des femmes.
I Rois, XIV, 24 : prostitués sacrés, efféminés [cité par Jordan] ; abominations ; XV, 12 : expulsion des prostitués sacrés ; XXII, 47 : prostitués sacrés balayés du pays.
II Rois, XXIII, 7 : démolition des maisons des prostitués sacrés.
Lamentations, IV, 6 : faute de Jérusalem plus grande que le péché de Sodome ; V, 13 : des adolescents ont été abusés de manière impudique [cité par Pierre Damien ; la Bible de Jérusalem traduit : "des adolescents ont porté la meule"].
II Maccabées, IV, 9-17 : passer au mode de vie des Grecs ; fondation d'un gymnase ; vogue de l'hellénisme [cité par H.-I. Marrou].

Isaïe, I, 9 : comme Sodome et Gomorrhe ; 10 : si Yavhé ne nous avait laissé quelques survivants, nous serions comme Sodome ; III, 9 : leur péché proclamé quasi Sodoma par Jérusalem et Juda, ils ne le cachent pas.
Ézéchiel, XVI : 46-47 : les crimes de Sodome ; 49 : fautes de Sodome ; orgueil, inhospitalité ; 50 : ils ont commis des abominations en ma presence.
Osée, IV, 10 : Ils mangeront et ne seront pas rassasiés, forniqueront et ne se reproduiront pas, car ils ont renoncé à tenir compte du Seigneur.
Joël, III, 3 : les nations ont troqué des garçons [pueri] contre des prostituées [cité par Hincmar de Reims].
Ecclésiastique, XXXVI, 25 : là où il n'y a pas de femme, l'homme errant gémit.

Évangiles :
Matthieu, XIX, 4-6 : mâle et femelle faits par Dieu.
Marc, X, 7-9 : l'homme s'attachera à sa femme ; ce que Dieu a uni, que l'homme ne le sépare pas.
Luc, XVII, 29 : le jour où Loth est sorti de Sodome, une pluie de feu et de soufre est tombée du ciel et les a fait tous périr.
Jean, XIII, 23 : un des disciples, celui que Jésus aimait, à table contre le sein de Jésus.

Paul : cf  PAUL (l'Apôtre)
1ère à Timothée : cf pseudo-PAUL

IIe de Pierre, II, 6-7 : conduite débauchée des criminels des villes de Sodome et Gomorrhe.
Jude, 7 : Sodome et Gomorrhe qui se prostituèrent subissent la peine d'un feu éternel.

Apocalypse de Jean, XXII, 15 : dehors les chiens, les drogueurs, les impudiques, les meurtriers.



Chapitre suivant : Xénophon - Xiphilinos