Cliquez-ici pour être banni
Bonjour. Connectez-vous

ForumForum

loader
Auteur
Message
Auteur
Inscription : 07 Oct 2014
Messages : 8
Sujet du message : Souvenirs
Lien permanentposté le : 02 Sep 2015, 06:05

Un beau jour d 'été, jour de fête, c' était celui de la Lbération, trois aviateurs américains -des Noirs- se sont  montrés avec leurs accessoires de vol: casque, laryngophone. Ils venaient témoigner que l' on peut être Noir et piloter des machines assez compliquées, des "forteresses volantes", risquer sa vie pour un pays dont ils ignoraient à peu près tout. Je n' oublie pas ces hommes devenus comme moi grand père. Merci

Auteur
Inscription : 07 Oct 2014
Messages : 8
Sujet du message : Souvenirs
Lien permanentposté le : 02 Sep 2015, 06:26

Pour faire suite au récit des aviateurs américains de race noire, je vous parlerai de mon père aviateur pendant la guerre de14/18. Il était observateur mitrailleur bombardier; son avion -un "Voisin" je crois-  il tentait de jeter une bombe quand celle-ci se coinça, dégageant un gaz délétère qui perturbait le pilote  perdant connaissance. Que faire? On ne pouvait atterrir avec cet engin de mort pendouillant et risquant d 'exploser au contact du sol. La bombe tomba "aux vaches" Mon père, Tarzan qui s 'ignorait, s 'accroche tant bien que mal aux haubans et poutrelles  qui constituaient l' appareil, il réussit -j' en témoigne- et fut décoré. Il évoquait parfois le souvenir d' un copain qui le dimanche à l' heure de la sortie de la grand'messe, allait jeter une bombe sur les paroissiens allemands. "Ce sera autant de moins qui ne nous emmerderont pas à la prochaine" expliquait-il avec un rien de prémonition.

 

Auteur
Inscription : 07 Oct 2014
Messages : 8
Sujet du message : Souvenirs
Lien permanentposté le : 10 Sep 2015, 17:56

LE R'MPAHOUA

Un beau jour je croisais deux solides commères, qui avaient été jolies dans leur jeunesse, aux épaules  de catcheur, elles discutaient à haute voix de manière à ce que je perde pas une bouchée de leurs propos, constituant leur unique auditeur. Elles évoquaient le souvenir d'un mystèrieux R'mpaouha.

- Il es mort, le R'mpahoua disait l' une d 'entre elles, réprimant un sanglot.

L' autre lui fit écho, ça braillait ferme sur la chaussée tandis que dans le ciel passaient des avions de chasse basés à côté. Le colonel en homme avisé et pressentant un conflit fit décoller ses pilotes, doigt sur la gachette.

- Le R'mpahoua, il était amoureux de moi déclara la commère de gauche

- Non, de moi fit celle de droite

L' orage rondait, les éclairs brillaient.

- Non mais t 'as vu ta bouille?

- Et toi t 'as vu la tienne?

Grâce aux dieux de courage me pique, je changeais de trottoir.

Bien m' en prit. Les deux bonnes femmes se jettent l' une sur l' autre, se griffent, s' écorchent, échangent divers  grossièrets, se frottent le museau par terre, ça faisait des étincelles.

Cette fois-ci, le R' mapouah.  était bien mort, le colonel fit mettre le drapeau en berne mais on cassa un bonne croûte

 

Mis à jour le : 20 Nov 2015, 17:24
susie
(membre)
Auteur
Inscription : 02 Juin 2011
Messages : 123
Sujet du message : Souvenirs
Lien permanentposté le : 17 Déc 2015, 11:44

 Bravo pour votre site, je crois qu’il dépanne beaucoup de personnes, moi en tout cas il m’est très utile, continuez comme cela et bon courage !!!! 

voyance gratuite par mail ; voyance gratuitement

panistefanin
(membre)
Auteur
Inscription : 01 Juin 2017
Messages : 75
Sujet du message : Souvenirs
Lien permanentposté le : 06 Juin 2017, 13:01

 Je suis nouveau et je suis intéressé par ce sujet. Je vous remercie!

mybestwestern.com

chensolo2017
(membre)
Auteur
Inscription : 30 Aoû 2017
Messages : 104
Sujet du message : Souvenirs
Lien permanentposté le : 30 Aoû 2017, 07:39

 Stingy crowds, generous is approachable. Sadness is not worth the candle, generous is optimistic and cheerful. Stingy, generous is decent  Times in the development of ideas in the update, people's knowledge field of vision is constantly expanding. A person, if the arrogant,Cheap Coach Bags sale sit in the sky, blindly think that I first in the world, I do not know outside the day, someone outside, often only self-deprivation. Xianzhe Xunzi had said: do not board the mountain, I do not know the days of high also; not near the deep river, I do not know the thick. A person, only to face a broad life, in order to feel their own small; also to know the world of the big, no wonder no.  People are clear to the world is not stingy, there should be a large number Nike Air Max 2 CB 94 of generous mind.  I said: good water. Water and all things do not fight, the people of the evil, so a few words. To people, to be tolerant, do not care about. Treat people open-minded, broad-minded, this is a person with good Cheap Crossbody Bags Michael Kors New Arrivals external performance. The ancients said: a gentleman to endure can not tolerate, people can not tolerate, at the people can not. To be good at communication, cherish the fate of mutual help, mutual cooperation, honesty, see Yin Qi Qi, under the common goal of cooperation, cooperation in the mutual cooperation, mutual trust and development. People, people know the mind and the amount of people really admirable.  People's life, too many things encountered. Almost a closed eyes, a wide open, met are all things. Caught Nike Air Jordan Mens off guard, unpredictable setbacks, benefits from the sky, at your fingertips, at any time.  Stingy, not born to have, but Nike Air Max Shoes after the experience of life slowly cultivated out. 

Retour en haut